Nutrition

La sexualité est-elle possible pendant la grossesse?

Le type le plus courant de dysfonction sexuelle qui se produit pendant la grossesse est l’incapacité de la mère d’avoir des relations sexuelles avec le bébé.  C’est souvent une façon pour le couple de se montrer qu’ils se soucient vraiment du bébé. Le couple qui attend un bébé hésite généralement à consulter le médecin à ce sujet. Médecins, cependant, saignement après les rapports sexuels si ce est quand ils demandent, concernant le sujet et se termine par une période de prohibition.

Le type le plus courant de dysfonction sexuelle qui se produit pendant la grossesse est l’incapacité de la mère d’avoir des relations sexuelles avec le bébé.  C’est souvent une façon pour le couple de se montrer qu’ils se soucient vraiment du bébé. Le couple qui attend un bébé hésite généralement à consulter le médecin à ce sujet. Médecins, cependant, saignement après les rapports sexuels si ce est quand ils demandent, concernant le sujet et se termine par une période de prohibition.

La” libido” qui décrit le désir sexuel peut varier pendant la grossesse. Au cours du premier trimestre, la période d’adaptation à la grossesse est très difficile. Nausée, sensation de vomissement, l’anxiété de devenir une mère, conduit à la suppression des désirs sexuels de la femme enceinte. Le problème se développe lorsque la crainte que la relation nuira au bébé est ajoutée à cela. Les changements créés par la physiologie de la grossesse différencient la perception pendant les rapports sexuels. Il est possible de percevoir l’orgasme plus intensément en raison d’une sensibilité accrue dans les seins et le bain de sang dans la zone génitale.

Bien que la recherche ait montré que les rapports sexuels augmentent les contractions utérines, il n’a pas montré qu’il provoque des naissances prématurées ou des fausses-couches. S’il n’y a pas de risque de fausse couche ou de naissance prématurée, il n’y a pas de mal dans les rapports sexuels entre le début de la grossesse et le dernier mois avant la naissance.  Bien qu’il n’y ait aucune preuve que la relation est certainement inappropriée pour le dernier mois, l’anxiété au sujet de la naissance prématurée dans les couples et le plus intense les contractions sont ressentis réduit la libido.

En conséquence, chaque couple tolère un changement de la libido de son partenaire quand ils perçoivent des changements périodiques de la grossesse et des différences physiologiques. Sachant que le retour à une vie sexuelle saine est possible, l’évaluation des différences et des sensibilités est la clé la plus importante de la vie sexuelle pendant la grossesse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *